24ème colloque sur le psychodrame psychanalytique

Publiée le
29/07/2021
La haine

Le 24ème colloque sur le psychodrame psychanalytique se déroulera le samedi 27 novembre 2021 à l'ESAT Bastille et en visioconférence. Il aura pour thème La haine au psychodrame.

Cliquez ici pour télécharger le programme.

Inscriptions en ligne en cliquant ici.

La haine est consubstantielle à l’humain. De tous temps et dans toutes les civilisations elle est présente. C’est l’un des sentiments les plus originaires et les plus profonds chez l’homme. C’est un mouvement pulsionnel fondamental qui forme avec l’amour une opposition complexe. Amour et Haine s’opposent ensemble à l’indifférence ou à l’insensibilité.

La haine est un sentiment qui fait partie intégrante du sujet et on ne peut la mettre de côté sans risquer du même coup de nier une partie importante du fonctionnement psychique. Freud a formalisé l'existence de la haine dans Pulsions et destins des pulsions : « Amour et haine se dirigent très souvent simultanément sur le même objet, cette coexistence fournit aussi l’exemple le plus important d’une ambivalence des sentiments ». La haine est à l'origine de la séparation et donc de la construction psychique: « L’objet naît dans la haine ». Cette question de la différenciation moi/non moi, intérieur/extérieur, sera reprise dans son article de 1925, La négation. La haine est garante de l'altérité.

Jouer la haine, la figurer et la nommer, sont les étapes nécessaires pour que le patient la reconnaisse, puis la fasse sienne. Les patients de psychodrame ont souvent des difficultés à accéder à cette ambivalence, les valences amour/haine étant mal ou pas intriquées, comme dans la névrose obsessionnelle, l’hystérie, la paranoïa, les états-limites, la psychose.

Le psychodrame, grâce à la spécificité de ses outils, en particulier la figuration (paroles, corps, voix) permet le repérage, l’émergence et le traitement de toutes les figures de la haine.

Programme

9h-12h30 - Modératrice : Béatrice Braun-Guedel, psychiatre, psychanalyste, membre titulaire de la SPP, formatrice d’ETAP

  • Allocution de bienvenue : Olivier Callet, direction général de l'association Les ailes déployées
  • Présentation de la journée : Isaac Salem, psychiatre, psychanalyste, membre titulaire de la SPP
  • La promesse faite à Banquo : Gilbert Diatkine, psychiatre, psychanalyste, membre titulaire de la SPP
  • Origine de la haine, haine des origines ? Monique Selz, psychiatre, psychanalyste, membre sociétaire de l’APF, formatrice d’ETAP

14h30-18h - Modératrice : Elsa Waysfeld-Stora, psychologue, psychanalyste, formatrice d’ETAP

  • S’haine d’amour ou jeux de haines ? Lorenzo Inghirami, psychologue, psychanalyste
  • La haine comme terrain de jeux : Sophie Benoit-Lamy, psychiatre, psychanalyste, membre de la SPP, médecin responsable d’ETAP Formation, formatrice d’ETAP
Autres actualités
Sidebar
Block
Formations sidebar block

Formations

ETAP Traitement (Etude et Traitement Analytique par le Psychodrame)
Trois années : 149h par an réparties en 39h de théories et 110h de pratiques
Emplois sidebar block

Emplois

CDI
Temps plein
ESAT Bastille
Adresse unité:
29 rue du Faubourg Saint-Antoine 75011 Paris
CDI
Temps plein
ESAT Bastille
Adresse unité:
29 rue du Faubourg Saint-Antoine 75011 Paris
CDD - 21h/semaine
Temps partiel
Foyer relais
Adresse unité:
31 rue de Liège 75008 Paris